La première année du deuil

La première année du deuil

Introduction sur la première année du deuil

Ces 8760 premières heures, des 365 premiers jours de cette terrible première année du deuil.

Les premières vacances, les premiers anniversaires, le premier Noël…

La première année, c’est un mélange de souvenirs doux et amers, de larmes et de sourires forcés. Nous jonglons entre la peine et la gratitude d’avoir eu cette personne dans notre vie…

la première année du deuil
Crédit @icons8-team

Apprivoiser le manque

C’est durant cette première année que nous devons apprivoiser le manque, le vide, les angoisses,…ces monstres de douleur qui nous envahissent.

De la bouche des personnes ayant perdu un être cher, nous entendons souvent les notions de « robot » ou de « pilote automatique » pour qualifier l’état ressenti durant cette première année. Nous avançons, sans réfléchir. Nous prenons les jours comme ils viennent sans risquer de penser à demain. Quand cela est trop dur d’imaginer une journée alors nous avançons sur une matinée ou sur une heure…c’est déjà ça de pris.

Découverte d’une force insoupçonnée

L’année des « premières fois sans » est tellement douloureuse….mais nous découvrons aussi une force insoupçonnée. Une résilience qui nous pousse à continuer même si nous sommes au plus bas.

Il n’y a pas de recette miracle pour traverser cette année mais nous te tendons une main virtuelle sur RESSORT!

Inscription sur RESSORT!

Si tu souhaites partager avec d’autres personnes ayant vécu un deuil similaire, n’hésite pas à t’inscrire sur ressort.eu, tu pourras échanger tes ressentis et des émotions avec des personnes qui vivent la même chose que toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut